Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Boy Djiné voulait faire croire qu’il s’était exilé en Angleterre en manipulant la presse

Posté par: Aboubacar guèye| Lundi 23 mai, 2016 21:05  | Consulté 24683 fois  |  1 Réactions  |   

 

Baye Modou Fall alias Boy Djiné est très futé, doublé d’un manipulateur hors pair. Suivez ce scénario digne des plus grands hollywoodiens. Cette histoire est basée sur des faits réels.

Babacar Sall est un multirécidiviste. Aujourd’hui il était attrait à la barre du tribunal de grande instance de Dakar statuant en matière de  flagrants délits pour  les chefs de prévention de tentative de corruption, de distribution de signes monétaires contrefaits de  faux et usage de faux dans un document administratif, de soustraction de criminel à l'arrestation et aux recherches. Tout est parti d’une opération de Wari sur le sieur Babacar Sall, commerçant de son état, avait effectué dans un bureau de transfert d’argent à la zone de captage qui portait sur la somme de 100 000 f. la somme était constituée de 7  faux billets de 10 000 f  et de 3 billets authentiques. Aussitôt âpres le départ de Babacar Sall, l’agent s’est rendu compte que des faux billets étaient dissimulés dans la liasse qu’il avait reçue.  Il a immédiatement annulé la transaction. Le sieur Babacar Sall est revenu à trois reprises pour s'enquérir de la situation parce que le bénéficiaire n'avait encore rien reçu. La troisième fois, l’agent lui a demandé de patienter pour vérifier. Mais ce qu'il ne savait pas, c'est que ce dernier en a profité  pour avertir la gendarme qui est venue cueillir le gars. Lors de la perquisition effectuée chez lui, il a été découvert de faux documents administratifs parmi lesquels il y avait un document De Boy Djiné avec sa photo apposée dessus. Le téléphone de Babacar sall consulté, Les éléments enquêteurs se sont rendu compte qu’il était en contact téléphonique permanent avec boy Djiné  en Gambie. A la grande surprise des éléments enquêteurs,  le faux document atteste que boy Djiné est  présentement en Angleterre.  Et c’est Babacar sall  qui était chargé de le distribuer  à la presse afin de leur faire croire  que Boy Djiné n'était plus en Gambie mais en Angleterre, moyennant la somme de 700 000 F CFA. Il a complètement réfuté les faits qui lui sont reprochés. En ce qui concerne  le faux document retrouvé chez lui, Babacar sall déclare  qu’il était juste destiné à confectionner à Boy Djiné une pièce d’identité pour lui permettre de pouvoir récupérer de l'argent, sur la demande de la sœur de ce dernier. Il a aussi affirmé qu’il a connu Boy Djiné à la prison de Rebeuss et qu’il n’avait aucun contact, ni physique, ni téléphonique depuis longtemps ave lui.  Le parquet convaincu de la culpabilité de Babacar sall a requis 2 ans de prison ferme.
Pour le conseil  de Babacar Sall, les faits reprochés à son client ne sont pas avérés.  Selon lui, son client a reçu les faux billets après un change de 290 euros effectué à l'aéroport de Dakar Concernant les faux billets, il ignorait que les billets étaient faux. Par rapport à la soustraction de criminel ; son client n’a rien à se reprocher parce qu’il n’avait pas vu Boy Djiné depuis belle lurette. Par conséquent, il doit être relaxé purement et simplement à titre principal,  et à titre subsidiaire au bénéfice du doute, estimant que le doute profite toujours au prévenu.

Le délibéré  est fixé au 25 mai 2016

 L'auteur  Aboubacar guèye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Sénégal, Justice
Commentaires: (1)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme En Avril, 2017 (09:47 AM) 0 FansN°:1
1234

Ajouter un commentaire

 
 
Aboubacar guèye
Blog crée le 08/01/2015 Visité 544027 fois 387 Articles 4505 Commentaires 47 Abonnés

Posts recents
Pourquoi (parfois) la femme utilise le sexe comme arme ?
Le sextaping : la nouvelle tendance sexuelle
Les nombreuses vertus de la barbe
L\'argent ne circule pas assez. Les Sénégalais sont inquiets
Le suicide n’est pas la solution
Commentaires recents
Les plus populaires