Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

La rumeur destructrice de la diffamation

Posté par: Aboubacar guèye| Mercredi 15 mars, 2017 12:03  | Consulté 318 fois  |  0 Réactions  |   

La diffamation est une vilaine chose. Elle suscite la haine. Elle fait trop de mal. Elle porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne visée.  Cette dernière est jetée en pâture. La personne diffamée a de la famille, des épouses, des enfants, des parents. Toute la famille est affectée. La famille africaine est très large et complexe. Certains la font tout simplement par méchanceté gratuite, d’autres par jalousie ou pour des desseins inavoués.

La diffamation est une arme redoutable qui détruit tout sur son passage. Même après coup, si vous êtes lavé à grande eau, si vous êtes blanchi,  il restera toujours des séquelles.

Votre honneur est bafoué. Personne ne donnera plus de crédit à vos propos. Tous vos faits et gestes seront désormais épiés et mal-interprétés. Vous ne serez plus à l’abri, ni en sécurité.

Vous vivrez dans l’angoisse. Le stress ne vous quittera plus.  Les auteurs de diffamation doivent être sévèrement punis par la loi. Ils ne doivent pas bénéficier de peines assorties de sursis.  Le préjudice moral est incommensurable. Aucune somme d’argent ne pourra le compenser. Le mal est déjà fait. Jadis, le Sénégal était un pays de vertus.  La dignité, la pudeur et la patience étaient les valeurs les mieux partagées. Nos parents nous les inculquaient à bas âge.

De nos jours, nous sommes animés par des ambitions démesurées. Seul le résultat compte. Les auteurs de diffamation sont, en général, de petits types qui ne cherchent qu’à tirer la couverture de leur côté au détriment de la quiétude sociale. Les conséquences néfastes  ne les effrayent pas. Le code pénal sénégalais punit cette infraction par les articles 258 et 261. Cependant, nous estimons que la répression n’est pas assez dissuasive. Des peines avec sursis sont généralement prononcées.

Ceux qui sont déclarés atteints et convaincus de diffamation doivent être sévèrement punis pour l’exemple Il faut des peines exemplaires pour que les potentiels diffamateurs réfléchissent et mesurent les conséquences avant de s’y aventurer.

Et ça ne sera que justice.

 L'auteur  Aboubacar guèye 
a
 L'auteur  Aboubacar guèye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Sénégal, Dakar, Justice
Commentaires: (0)  Certains commentaires sont en cours de validation...

Ajouter un commentaire

 
 
Aboubacar guèye
Blog crée le 08/01/2015 Visité 528861 fois 387 Articles 3934 Commentaires 47 Abonnés

Posts recents
Pourquoi (parfois) la femme utilise le sexe comme arme ?
Le sextaping : la nouvelle tendance sexuelle
Les nombreuses vertus de la barbe
L\'argent ne circule pas assez. Les Sénégalais sont inquiets
Le suicide n’est pas la solution
Commentaires recents
Les plus populaires