Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

« MON MASTER 2 N’EST PAS PRIS EN COMPTE PAR L’ETAT SENEGALAIS »

Posté par: Aboubacar guèye| Dimanche 11 octobre, 2015 12:10  | Consulté 4567 fois  |  7 Réactions  |   

Je suis diplômée de l’Université Dakar Bourguiba. J’ai obtenu le master II en droit il y a quelques années. Depuis lors, je cours derrière les concours nationaux, notamment l’Ecole Nationale d’Administration (ENA), le Centre de formation judiciaire(CFJ) etc. Ma candidature est toujours rejetée. L’état sénégalais ne prend pas en compte mon diplôme.

J’ai obtenu mon diplôme après cinq ans de sacrifices. En effet, après le Baccalauréat, je m’étais inscrite en première année à la faculté de droit de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Les conditions d’études étaient extrêmement difficiles. Nous étions plus  de 5 000 étudiants. Il était quasi impossible de suivre correctement les cours. Les amphithéâtres étaient archicombles.

Alors, j’ai décidé de rejoindre une institution privée qui offrait les mêmes cours, avec les mêmes professeurs, mais dans de meilleures conditions.   Je remercie mes parents au passage qui m’ont permise de poursuivre mes études dans de meilleures conditions. Ce n’était pas très évident. Ils m’ont beaucoup motivée pendant ces cinq longues années de sacrifices et de privations. Le concours d’entrée au Barreau sénégalais ne m’est pas autorisé.

Et pourtant, nos camarades de promotion étrangers tels que les Ivoiriens, les Gabonais et autres sont devenus procureurs ou occupent d’importantes fonctions dans leurs pays respectifs. Ils ne comprennent pas pourquoi nous sommes dans cette situation.

L’état sénégalais nous propose d’aligner nos diplômes sur les leurs en reprenant nos études à partir du Master I dans les universités publiques. Ce qui est inacceptable. Je pense que nous avons les mêmes qualifications et compétences que les diplômés de ces universités. Nous nous connaissons, nous nous pratiquons.

Je lance un appel solennel à l’état sénégalais. Permettez-nous de faire les concours nationaux. Mettez-nous à l’épreuve. Le résultat serait surprenant. Nous sommes responsables, compétents et qualifiés. Nous avons été formés à bonne école par d’éminents spécialistes du droit. Nous voulons participer à l’émergence de ce pays. Nous sommes de dignes fils du Sénégal.

 

 L'auteur  Aboubacar guèye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Diplôme, Droit
Commentaires: (7)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Udb1 En Octobre, 2015 (10:03 AM) 0 FansN°:1
merci monsieur Gueye pour l\'article.J\'ose esperer que l\'etat Senegalais prendra en compte nos requetes et reglerons une bonne fois cette situation inconfortable .Nous sommes de pur produit de l\'ecole Senegalaise et meritons de passer les memes concours que nos amis du public.
Anonyme En Octobre, 2015 (19:56 PM) 0 FansN°:2
Bonjour,\nC\'est pour ces cas là qu\'il faut avoir les bonnes informations avant de choisir une école privée. Désolée Madame vous l\'avez dit à l\'entame de vos propos. L\'université publique est difficile mais reconnue par l\'Etat. \nVous ne devez pas vous comparer avec les étudiants restés à l\'université publique. Effectivement, ils ont réussis dans la difficulté que vous avez fuis.
Anonyme En Octobre, 2015 (08:35 AM) 0 FansN°:3
@post 2\nvous dites que \"les etudiants du public ont reussi la ou nous avont fuis´\". c est pas un crime d avoir des parents qui croient au potentiel de leurs enfants et qui y investissent. Si l Etat n est pas predispose et ceci pour une quelconque raison a ne pas mettre au meme pied d egalite les dignes fils senegalais diplomes du prive et les dignes fils senegalais diplomes du public alors autant fermer de suite toutes les ecoles superieures privees. Car c est de l arnaque et c est injuste.\nUn parent enrage par cette situation.
Anonyme En Octobre, 2015 (11:34 AM) 0 FansN°:4
il faut chercher les bonnes information avant de s\'inscrire dans une école privée. il y\'a des école ou seule la licence est reconnue par le cames. c\'est le cas de udb,uahb ou unis.regardez le site de cames
Vécu En Octobre, 2015 (14:13 PM) 0 FansN°:5
Poste 2, vous croyez les étudiants issus des universités publiques plus intelligents? si c\'est ce que vous croyez vous vous faites des idées non fondées. Beaucoup ont préféré s\'inscrire dans le privé vu la situation que vivent les étudiants du public, et j\'ose vous dire que d\'aucuns y sont restés faute de moyens! C\'est pas une lâcheté de vouloir éviter cette situation chaotique! mais plutôt d\'être soucieux de son avenir! De surcroît ce sont les mêmes professeurs que l\'on retrouve dans le privé comme dans le public alors revoyez ce que vous dites!\n
Anonyme En Octobre, 2015 (17:35 PM) 0 FansN°:6
A l\'avenir prends ta propre photo pour illustrer ton article stp pas la mienne.
Anonyme En Octobre, 2015 (20:08 PM) 0 FansN°:7
Eh Bien la faute a qui alors. Arretez, Vous etes des intellectuels, il faut s\'informer avant de s\'inscrire. Arretez de nous tympaniser SVP!!!

Ajouter un commentaire

 
 
Aboubacar guèye
Blog crée le 08/01/2015 Visité 596728 fois 467 Articles 5062 Commentaires 52 Abonnés
Ce Blog est Sponsorisé par SOMEF-SN
Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires