Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

LE CIMETIERE MUSULMAN DE YOFF SE TRANSFORME EN PARKING

Posté par: Aboubacar guèye| Lundi 21 septembre, 2015 10:09  | Consulté 3144 fois  |  2 Réactions  |   

Certes, la circonstance est triste. Un être cher est parti. Des parents et amis sont venus nombreux accompagner le défunt à sa dernière demeure. La tristesse et la désolation se lisent sur les visages. Je compatis à leur douleur d’autant plus que je connaissais très bien le défunt, un père de famille  exemplaire. C’est toujours dur  de perdre un proche. Cependant, la mort est un rappel. Elle est inévitable. Nous devons nous rendre au cimetière de manière très humble. Mais,depuis quelques temps,  on assiste à des scènes désolantes lors des enterrements. L’enceinte du cimetière de Yoff se métamorphose en parking. Le spectacle fait mal au cœur. Jadis, il n'y avait que le corbillard qui était autorisé à accéder dans l'enceinte du cimetière. Des tombes sont régulièrement détruites par des véhicules. Il faut bannir ces faits. Nous devons respect à  ceux qui sont enterrés dans ce cimetière.

Le métier de fossoyeur est très noble. Il est éprouvant certes, mais les fossoyeurs gagnent bien leur vie. Je fréquentais assidûment ce cimetière après le décès de mon épouse MAIMOUNA NENE? NDIAYE en 2007. C'est une expérience inoubliable . J’étais devenu fossoyeur les samedis. Les vieux fossoyeurs tels que Pa Seck, m’ont accepté mais pas sans trop de difficultés. C’est un cercle très fermé. Mais je suis parvenu à les convaincre par des arguments très sensibles. J’ai appris beaucoup de choses dans ce domaine.

Je lance un appel solennel au maire de Dakar, M. Khalifa Sall pour que des solutions idoines soient trouvées rapidement afin de préserver la quiétude des lieux. Nos chers disparus  méritent bien ce respect. J’ose espérer que le maire réagira promptement comme il l'a fait avec le mur de clôture du cimetière. Les riverains s’étaient frayé des chemins à travers le cimetière pour vaquer tranquillement à leurs occupations. C’était un spectacle triste à voir. Même les jeunes qui avaient une peur bleue des lieux, le traversaient sans broncher. Le maire a réglé ce problème en érigeant autour du cimetière un mur infranchissable. Nous sommes convaincus qu’il peut faire de même  pour interdire l’accès des véhicules dans le cimetière.

 L'auteur  Aboubacar guèye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Senegal, Dakar, Aboubacar Gueye
Commentaires: (2)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme En Septembre, 2015 (00:35 AM) 0 FansN°:1
parfaitement d\'accord M. Gueuye. C\'est une honte cette attitude
MAB En Septembre, 2015 (13:31 PM) 0 FansN°:2
Tout à fait d\'accord,car un cimetière doit être un lieu\nde repos éternel pour nos chers disparus mais aussi un lieu de recueillement où chacun doit pouvoir se concentrer dans ses prières sans pour autant être dérangé par des moteurs de voitures incessantes.Salam

Ajouter un commentaire

 
 
Aboubacar guèye
Blog crée le 08/01/2015 Visité 566198 fois 435 Articles 4819 Commentaires 50 Abonnés
Ce Blog est Sponsorisé par SOMEF-SN
Posts recents
Duarte, l’entraineur des étalons du Burkina Faso, est un mauvais perdant
Blaise Diagne, un digne fils du Sénégal et de L’Afrique
2002 est derrière nous, vive Russie 2018
Toujours moins cher, Auchan fait vraiment l\'affaire des sénégalais.
Selbé Ndome raconte des salades
Commentaires recents
Les plus populaires