Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

LES LOCATAIRES SONT AU BORD DE L’ASPHYXIE LA LOI N° 2014-03 DU 22 JANVIER 2014 N’A PAS REGLE LE PROBLEME DE LA CHERETE DES LOYERS

Posté par: Aboubacar guèye| Dimanche 17 janvier, 2016 14:01  | Consulté 2561 fois  |  0 Réactions  |   

Les contentieux sur les loyers portant baisse des loyers relèvent maintenant de la compétence du Tribunal d’instance de Dakar. Ce n’est plus du ressort du Tribunal de Grande instance Hors classe de Dakar depuis la loi n° 2014-26 du 03 novembre 2014 portant réforme de l organisation judiciaire du Sénégal.  Les audiences se tiennent les Lundis, Mercredis et Vendredis à la salle 7 du palais de justice de Dakar. La salle est toujours pleine comme un œuf. On a comme l’impression que tous les locataires de Dakar ont des difficultés avec leurs bailleurs. Les audiences se tiennent dans un silence solennel. A la barre, on signifie aux bailleurs le commandement aux fins d’expulsion pour arriérées de loyers. Ils expliquent les raisons pour lesquelles ils n’ont pas payé. Les explications sont toujours les mêmes : travail de santé, travail perdu, femme enceinte, difficultés de joindre les deux bouts. Malheureusement  pour eux, la loi est inexorable  mais c’est la loi. Le tribunal ordonne une ordonnance conforme. C est-à-dire qu’ils sont expulsés. Leurs pieds ne les retiennent plus. Ils sont désespérés et se retirent difficilement de la barre.  Beaucoup d’entre eux reviendront pour un référé sur difficultés, quand l’huissier se présentera pour l’expulsion. Mais c’est juste un petit répit de quelques jours.  D’autres n’attendront pas la disponibilité du jugement. Ils préfèrent éviter l’humiliation de l’expulsion avec leurs effets personnels jetés dans la rue comme des ordures aux regards de tous.

La loi N° 2014-03 DU 22 JANVIER 2014 portant baisse des loyers calculés hors surface corrigée, avait suscité beaucoup d’espoirs auprès des locataires. Mais, on se rend compte qu’elle a provoqué plus de problèmes qu’elle en a résolus. Les loyers sont toujours très élevés. Dakar est l’une des villes les plus chères au monde. Les bailleurs sont de véritables marchands de sommeil. Les locataires étouffent. Ils sont au bord de l’asphyxie. La situation est devenue pire qu’avant l’entrée en vigueur de cette loi. La plupart des bailleurs ont procédé à des surfaces corrigées. Ils ont également utilisé des subterfuges pour se débarrasser des récalcitrants. C’est un véritable drame social. Il faudrait des mesures plus contraignantes pour obliger les bailleurs à ramener les loyers à des proportions plus raisonnables.  
 L'auteur  Aboubacar guèye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Sénégal, Société
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Aboubacar guèye
Blog crée le 08/01/2015 Visité 600130 fois 469 Articles 5088 Commentaires 52 Abonnés
Ce Blog est Sponsorisé par SOMEF-SN
Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires