Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Peut-on se faire justice soi-même ?

Posté par: Aboubacar guèye| Dimanche 19 mars, 2017 18:03  | Consulté 190 fois  |  0 Réactions  |   

 

Le Sénégal est un pays de droit. Nul n’est au-dessus des lois. Tout le monde est égal devant la loi. Et nul n’est sensé ignoré la loi. Je suis tombé par hasard sur une scène d’une violence inouïe, une scène d’un autre âge, indigne d’un comme le Sénégal.  Un présumé voleur poursuivi par la clameur publique, est roué de coups comme un vulgaire objet. Ses poursuivants lui jettent toutes sortes d’objets. Il saigne abondamment mais la foule est sans pitié, insensible à ses cris de détresse.  Parmi la foule, certains crient à tue-tête :   « Tuez-le, tuez-le ». Je n’en reviens.  Je me demande si les gens sont devenus fous. Pourquoi cette violence gratuite ? Pourquoi cette hystérie collective ?

Selon la rumeur, un voleur doit être tout simplement tué, parce que s’il est conduit à la police, cette dernière vous demande de le nourrir. Si vous ne faites, il sera relaxé dans les minutes qui suivent. Vous pouvez le rencontrer le lendemain, il va vous narguer. Cette  rumeur est populaire mais  totalement fausse. Elle n’est que le fruit de l’imagination des populations. Des individus sont régulièrement attraits devant la barre des tribunaux pour des faits de vol. En général, ils sont sévèrement condamnés s’ils sont reconnus coupables. Les populations n’ont pas le droit de se faire justice elles-mêmes. Laissons la justice faire son travail. Beaucoup de personnes croupissent en prison depuis des années, parce qu’elles ont voulu se faire justice. Les individus accusés de vol font l’objet de multiples sévices. S’ils succombent à leurs blessures, les auteurs de ces tortures seront poursuivis pour meurtre. Ils encourent  de lourdes peines de prison s’ils sont déclarés atteints et convaincus de crime. Ces présumés voleurs sont des citoyens qui se sont mis en marge de la société. Ils ne méritent pas ce traitement dégradant. La dignité humaine est essentielle.  Ils ont le droit d’être jugés conformément à la loi. 

 

 L'auteur  Aboubacar guèye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Sénégal, Dakar, Société
Commentaires: (0)  Certains commentaires sont en cours de validation...

Ajouter un commentaire

 
 
Aboubacar guèye
Blog crée le 08/01/2015 Visité 565985 fois 435 Articles 4816 Commentaires 50 Abonnés
Ce Blog est Sponsorisé par SOMEF-SN
Posts recents
Duarte, l’entraineur des étalons du Burkina Faso, est un mauvais perdant
Blaise Diagne, un digne fils du Sénégal et de L’Afrique
2002 est derrière nous, vive Russie 2018
Toujours moins cher, Auchan fait vraiment l\'affaire des sénégalais.
Selbé Ndome raconte des salades
Commentaires recents
Les plus populaires